Lettre ouverte d'É. DOMOTA au Pdt E. MACRON

Dokiman - b World Connection

De mai 1802, avec le rétablissement de l'esclavage par Napoléon Bonaparte, suivi du massacre de milliers de Guadeloupéens, au 27 mai 1848, date de l'abolition de l'esclavage en Guadeloupe, en évoquant également les événements meurtriers de mai 1967, l'interpellation d'Élie DOMOTA est au appel à la justice, à la reconnaissance des crimes commis par la France, et à la réparation au nom du peuple Guadeloupéen.


Page 7 sur 13